LE CHAMPIONNAT DE BRETAGNE DES SONNEURS DE COUPLE DE GOURIN,

 

DU PARDON DES SONNEURS DE LA SAINT-HERVE AU FESTIVAL DE TRONJOLY

 

 

 

           Le premier rassemblement des sonneurs à Gourin en 1956 est le projet de l’Abbé Le Poulichet, curé de la paroisse. Dans le but de faire se rencontrer les sonneurs et leur public, il propose à la BAS et au comité des Fêtes d’inscrire cette réunion dans le cadre des Fêtes de la Saint-Hervé. Le succès est au rendez-vous puisque 200 sonneurs participent à l’événement. C’est ainsi qu’aux cérémonies religieuses, à la fête foraine, aux courses cyclistes, au gala dansant va s’ajouter ce qui sera appelé le Pardon des Sonneurs, un grand rassemblement annuel sous le patronage de Saint Hervé dont les affinités pour la musique étaient connues.

 

 

 

         A partir d’une formule immuable : deux catégories de couples (braz et kozh) et trois épreuves (marche, mélodie et danse), le concours de Gourin va évaluer tout au long de ce demi-siècle. Citons quelques changements ou apports notoires :

 

La nécessité de mettre en place un système de qualification s’impose dès 1963 au vu du nombre grandissant de couples de sonneurs désireux de concourir.

 

Le concours est éclaté sur différents espaces (place de l’Eglise, rue de la Gare, chapelle St Hervé) pour être finalement transféré dans sa totalité en 1993 au domaine de Tronjoly dont les infrastructures correspondent davantage aux besoins liés à l’accueil des musiciens et du public

 

Depuis une dizaine d’années, de nouveaux concours sont proposés :

 

en 1995, une compétition réservée aux moins de 20 ans est organisée afin de valoriser le jeu en couple auprès de ces jeunes musiciens

 

le concours « familles » (2 membres d’une même famille, ayant au moins une génération d’écart) s’appuie sur une transmission familiale des répertoires et style de jeu

 

le concours « duo » autorise l’expression des airs traditionnels à travers divers instruments de musique autre que biniou et bombarde

 

un concours de danse a lieu lors de l’épreuve de danse des couples braz.

 

 

 

           Gourin, c’est l’épreuve majeure pour les sonneurs de couple, l’aboutissement d’un long travail de répétitions et de pratique lors de concerts, de festoù-noz… C’est un temps où les musiciens s’évaluent, où les concurrents se mesurent, où les meilleurs obtiennent le titre de champion, véritable reconnaissance de leurs pairs.

 

Mais musicalement, Gourin est plus qu’un championnat. C’est de l’avis même des participants, un lieu de transmission et de collectage. Les jeunes générations de sonneurs, formés par l’enseignement et la théorie, prennent ici conscience de l’importance du style et de la liberté du sonneur.

 

 

 

           L’évolution du championnat de Gourin se lit aussi à travers la mise en place d’un véritable festival conjuguant concerts, expositions, festoù-noz, contes.. Une organisation de l’espace et du temps qui donne à voir et à entendre la langue et la culture bretonnes sous des formes variées.

 

 

 

           Et le public répond en nombre à ces propositions de rencontres. Gourin accueille ainsi ces dernières années autour de 10 000 personnes au profil diversifié : public averti et passionné, amateurs ou simples promeneurs appréciant la culture bretonne.

 

 

 

           Un tel programme nécessite une organisation conséquente, où professionnalisme et enthousiasme vont de pair.  Un partenariat institutionnel et privé apporte subventions, soutiens, collaborations et communication pour que l’événement soit à la hauteur des attentes. L’implication locale est particulièrement importante tant du côté de la municipalité (aide des services techniques) que de la population gourinoise. Quelques 350 bénévoles aguerris forment des équipes rodées et efficaces. L’intendance est une mécanique bien huilée qui supervise et met en place parkings, garderie d’enfants, restauration… L’économie locale est boostée par ce grand rassemblement : achats divers, location de matériel, valorisation des sponsors…

 

 

 

Annaig Daouphars

 

 

50ved kampionad sonerien daou-ha-daou Ba' Gourin

 

Deus mare pardon ar sonerien da vare gouelioù meur Traoñjoli

 

 

 

Ba’ spered person Gourin, an Ao. Le Poulichet, oa bet deuet ar soñj, e 1956, bodañ sonerien ar vro. Evit lakaat ar vusissianed d’en em gavout asamblez gant ar boblañs en-doa kinniget deiz pardon Sant Herve, e fin miz Gwengolo. Prest BAS (bodadeg ar sonerien) ha komite gouelioù Gourin da vond d’e heul ha sed aze peseurt mod oa deuet 200 soner da Gourin evit ar bloaz kentañ. Hag abaoe an amzer-sen, gras da nebeutig tud a youl vat o-deus kroget e-barzh dalc’hmat, lod deus bed ar sonerien (Paolig Montjarret, Martial Pezennec, Philippe Grellier...) ha lod all deus Gourin (Marcel Carmard, Raymond Cozic, Remy Le Bris hag an 3 prezidant diwezhañ, José Le Fer, Hervé Le Floc’h, Laurent Citérin) ez eus ano deus fest ar sonerien ba’ Gourin a vloaz da vloaz.

 

Deuet an tamm mad a oad ga'r c'honkour neuse med memez mod evit gwechall 'vez kavet daou rummad kloubadoù-sonerien (biniou ha kozh) ha tri son da c'hoari (gwerz, ton bale ha ton dañs).

 

Koulskoude dibaoe hanter kant bloaz zo bet meur a cheñchamant :

kement a sonerien n'eus c'hoant dond da strivañ ba' Gourin zo bet dao, a bell zo, gober kenstrivadegoù all, dindan ur bloaz, evid dispartiañ 'nehe ha digemer re wellañ deuste nemedken ba' Gourin.

 

Cheñch lec'h zo bet graet : ba'kichenn chapel Sant Herve, war blasenn iliz Gourin, e ru an ti-gar hag er fin tout, dibaoe 1993, ba' park braz Traoñjoli, ul lec'h brao ha renket mad evit digemer giz faot ar sonerien hag an dud tont niverus bep bloaz.

 

Kenstrivadegoù a-nevez zo kinniget dibaoe un deg blaovezh bennag evit ma chomfe yac'h beo sonioù ar vro hag an doareoù da seniñ nehe :

Hini ar re yaouank (nebeutoc'h evit 20 bloaz 'nehe) zo bet aozet evit broudañ sonadegoù 2 ha 2 ba'mesk sonerien yaouank.

 

2 zen deus ar memez familh med pas deus ar memes rummad-oad 'hell seniñ 'samblez ive ba' konkour "Familh".

Ba' konkour "Daouad libr" vez lesket ar vusikerien d'ober gant biñvioù all evit ar biniou hag vombard.

Hag ur c'honkour Dañs vez graet ingal bremañ da heul konkour biniou braz.

 

Un abadenn veur-meurbed, dreist ar re all eo konkour Gourin evit ar sonerien daou-ha-daou. Labouret o-deus sterd, pad pell amzer, bep kouplad ba’ e gorn hag er festoù araog dond amañ da seniñ, d’en em lakaat e kemm gant ar re all ha da c’hortoz gwel ga’ piou yae ar maout. Talvoudus kenañ ha dispar eo kaout priz kentañ konkour Gourin, dreist-holl ’blam eo anavezet reoù “mestr-ar-bloaz“ gant barnerien a zo sonerien gizte.

 

Kenstriverien gourin ro tro da gleved, da selaou ha da zespun tonioù ha doareoù d’o seniñ. Pouezhus kenañ eo, surtout evit ar re yaouank bet stummet ba’r skolioù-sonerezh. Sar selaou gant aked sonerien deus ar c’hentañ e komprenont gwelloc’h gizhioù disheñvel pep korn bro hag ar frankiz zo gant pep soner da ginnig ‘nehe.

 

 

N’eus ket dihanet fest Gourin da vont war-raog ha da ginnig traoù nevez abaoe 50 bloaz. Gouelioù meur int deuet da voud : abadennoù sonerez, tammoù konchenn, festoù-noz ; diskouezadegoù a bep seurt ba’ kastell Traoñjoli, livadurioù, fotoioù, kizelladurioù… a zegas buhez ha mesk en-dro d’ar gonkourioù hag a zikouez sevenadur hor bro.

 

 

Ha dond a ra tud a-leizh ingal da Gourin, ouzhpenn 10 000 a dud anehe, lod bamet ha sod gant sonerezh daou-ha-daou, lod all dedennet ha plijet gant abadennoù a-zoare kinniget hed an dibenn-sizhun ‘ba ul lec’h kaer.

 

Sur ha n’eo ket marteze ‘ma dao kaoud skipailhoù-tud kourajus, gouiad ha tressapl evit reiñ lañs ha lusk d’ar fest sar stagañ ga’ tout al labour zo d’ober :

 

tro-dro 350 den bennag deus Gourin a teu da reiñ un taol sikour, startijenn gante beteg beg o bizied. Ha traoù zo d’ober hardi : servij boued hag evajoù, sturiañ an otoioù ba’r parking, diwall ar vugale ha me oar me… ur pez mell skoazell vez gant servijoù teknikel ti-kêr Gourin ive.

 

sikourioù a bep seurt (arc’hant, dañvezioù, bruderez…) vez roet gant kevelerien : rannvro Breizh, departamant ar Morbihan, ti-kêr Gourin, kumuniezh parrezioù ar roue Morvan deus un tu hag ar stalioù-labour prevez deus an tu all.

 

Aze p’eus bet tro da c’houd ar pep muiañ ezhomm diwar-benn konkour ha gouelioù Gourin. Bremañ n’ho peus nemed dond da weled ha da gemer pezh e-barzh. Plijet, fourmet ha strafuilhet e vec’h war un dro, hall bi sur !

 

 

 

 

Naig Daouphars



PALMARES 1956 - 2017


COUPLES KOZ

 

1957 : René Le Sergent / Marcel Jaffré

1962 : Alexandre Louet / Denis De Beauchêne

1963 : Martial Pezennec / Samuel Le Poupon

1964 : Michel Querrou / Nicole Querrou

1965 : Michel Querrou / Nicole Querrou

1966 : Pierre Diquelou / Pierre Péron

1967 : Pierre Le Beuz / Hervé Le Meur

1968 : Pierre Le Beuz / Hervé Le Meur

1969 : Pierre Le Beuz / Hervé Le Meur

1970 : Jean-Pierre Ellien / Gérard Guillemot

1971 : Jean-Yves Blanchard / Jakez Philouze

1972 : Job Philippe (Job Fulup) / André Thomas

1973 : Pierre Le Beuz / Hervé Le Meur

1974 : Jean Baron / Georges Épinette

1975 : Jean Baron / Christian Anneix

1976 : Jean Baron / Christian Anneix

1977 : Jean-Yves Blanchard / Jakez Philouze

1978 : Daniel Philippe / André Thomas

1979 : Daniel Philippe / André Thomas

1980 : Daniel Le Féon / Philippe Becker

1982 : Jean Baron / Christian Anneix

1983 : Jean Baron / Christian Anneix

1984 : Youenn Le Bihan / Patrick Molard

1985 : Youenn Le Bihan / Patrick Molard

1986 : Yann Le Meur / Michel Toutous

1987 : Pierre Crépillon / Laurent Bigot

1988 : Jorj Botuha / Michel Toutous

1989 : Jean Baron / Christian Anneix

1990 : Daniel Philippe / André Thomas

1991 : Serge Riou / Hervé Irvoas

1992 : Roland Becker / Philippe Quillay

1993 : Philippe Janvier / Jean-Luc Le Moign

1994 : Georges Épinette / Jean Baron

1995 : Gilbert Hervieux / Jacques Beauchamps

1996 : Daniel Philippe / Daniel Le Féon

1997 : Pierre Crépillon / Laurent Bigot

1998 : Daniel Philippe / Daniel Le Féon

1999 : Gildas Le Moal / René Chapalain

2000 : Daniel Philippe / Daniel Le Féon

2001 : Yves Berthou / Patrick Molard

2002 : Jorj Botuha / Philippe Quillay

2003 : Jorj Botuha / Philippe Quillay

2004 : Daniel Philippe / Michel Toutous

2005 : Daniel Philippe / Michel Toutous

2006 : Jorj Botuha / Philippe Quillay

2007 : Jorj Botuha / Philippe Quillay

2008 : Jorj Botuha / Philippe Quillay

2009 : Didier Le Bot / Hervé Chevrollier

2010 : Daniel Philippe / Jil Léhart

2011 : Yves Berthou / Fanch Perennes

2012 : Tangi Josset / Yannick Martin

2013 : Julien Tymen / Michel Kerveillant

2014 : Julien Tymen / Michel Kerveillant

2015 : Julien Tymen / Michel Kerveillant

2016 : Julien Tymen / Michel Kerveillant

2017 : Yann-Ewen L'Haridon / Youenn Nédélec

COUPLES BRAZ

 

1958 : Étienne Rivoallan / Georges Cadoudal

1959 : Étienne Rivoallan / Georges Cadoudal

1960 : Étienne Rivoallan / Georges Cadoudal

1961 : Daniel Philippe / Georges Cadoudal

1964 : Michel Conan / Jacky Hétet

1965 : Jean-Pierre Ellien / Jean-Pierre Henry

1966 : Youenn Sicard / Alan Cochevelou

1967 : Jean-Pierre Ellien / Jean-Pierre Henry

1968 : Youenn Sicard / Alan Cochevelou

1969 : Youenn Sicard / Alan Cochevelou

1970 : Raymond Plouzennec / Xavier Colleter

1971 : Raymond Plouzennec / Xavier Colleter

1972 : Dominique Le Boucher / Fanch Gourvès

1973 : Michel Keranguyader / Jean-Luc Le Moign

1974 : Raymond Plouzennec / Erwan Ropars

1975 : Raymond Plouzennec / Erwan Ropars

1976 : Raymond Plouzennec / Erwan Ropars

1977 : Philippe Lefebvre / Michel Lavole

1979 : Roland Becker / Hubert Raud

1983 : Alan Huitol / Bruno Le Rouzic

1984 : Alain Kerneur / Armel Denis

1985 : Roland Becker / Hubert Raud

1986 : Jorj Botuha / Pascal Guingo

1987 : Jorj Botuha / Pascal Guingo

1988 : Jorj Botuha / Pascal Guingo

1989 : Christophe Mahévas / Jean-Michel Mahévas

1990 : Jorj Botuha / Pascal Guingo

1991 : Christophe Mahévas / Jean-Michel Mahévas

1992 : Serge Riou / Erwan Ropars

1993 : Roland Becker / Hubert Raud

1994 : Roland Becker / Hubert Raud

1995 : Fabrice Lothodé / Jean-Yves Cadudal

1996 : Jorj Botuha / Pascal Guingo

1997 : Christophe Mahévas / Jean-Michel Mahévas

1998 : Christophe Mahévas / Jean-Michel Mahévas

1999 : Jorj Botuha / Pascal Guingo

2000 : Fabrice Lothodé / Jean-Yves Cadudal

2001 : André Le Meut / Ronan Latry

2002 : Fabrice Lothodé / Jean-Yves Cadudal

2003 : Fabrice Lothodé / Jean-Yves Cadudal

2004 : Jorj Botuha / Pascal Guingo

2005 : Jorj Botuha / Pascal Guingo

2006 : Hervé Irvoas / Cédric Moign

2007 : Jorj Botuha / Pascal Quingo

2008 : Hervé Irvoas / Cédric Moign

2009 : Yannick Martin / Daniel Moign

2010 : Yannick Martin / Daniel Moign

2011 : Yannick Martin / Daniel Moign

2012 : Gweltaz Rialland / Julien Grellier

2013 : Hubert Raud / Fabrice Lothodé

2014 : Goulven Hénaff / Alexis Meunier

2015 : Goulven Hénaff / Alexis Meunier

2016 : Champions non attribués pour circonstance
exceptionnelle

2017 : Goulven Hénaff / Alexis Meunier